Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque


	Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque

Antoinette Fouque se bat pour les femmes en luttes partout dans le monde

Antoinette Fouque (lire la suite) s’engage par exemple pour Aung San Suu Kyi face à la dictature birmane. A l'ONU et sur toute la planète, la militante défend les femmes. Elle s’est engagée dans dans tous les combats féministes. Antoinette Fouque crée l’Observatoire de la Misogynie et le Club Parité 2000.

Antoinette Fouque, de Marseille à Paris

Elle passe une enfance tranquille à Marseille. Le père d’Antoinette Fouque est un syndicaliste actif. Antoinette Fouque fait en premier lieu des études dans les Bouches-du-Rhône avant de s'installer dans la capitale pour étudier les Lettres. La Marseillaise se marie avec René Fouque quand elle est à l'université.

Une militante de la cause des femmes

Dans l'optique d'esquiver toute récupération, le sigle MLF a été enregistré officiellement. A son retour d'Amérique, à la toute fin des années 80, Antoinette Fouque lance l'Alliance des femmes pour la démocratie. Au début des années 80, Antoinette Fouque s'éloigne du MLF lors de son départ pour les Etats-Unis. Le MLF est alors victime de querelles internes et a de moins en moins d'adhérentes. Cette théoricienne du féminisme a lancé le Mouvement de Libération des Femmes avec l'aide de différentes militantes.

Antoinette Fouque et Les Editions des femmes

Les livres écrits par des femmes sont présentés dans sa première librairie à Saint-Germain-des-Prés à Paris. Les boutiques de livres montées par Antoinette Fouque ouvrent leurs portes jusque tard le soir, il s'agit d'espaces d’échanges où les journaux et livres demeurent à la disposition de tous ceux qui le fréquentent. Les Editions des femmes donnent la possibilité à Antoinette Fouque de valoriser la force littéraire des femmes. Cette femme de lettres lance Les Editions des femmes au début des années soixante-dix. Les Librairies des femmes ouvrent leurs portes au même moment.